colibri détouré.png
Nos écrits - newsletter

 8 février 2022  - Omar BRIXI

COVID 19 , Fin de la Saison 1 ?

 

Sans prétendre à la vérité et avec la prudence que chacun comprend bien, il nous semble cependant pouvoir avancer l'idée que, malgré encore des contaminations actives,  le Covid 19 n'a plus de raison de menacer nos vies quotidiennes. Du moins, pas plus que d'autres risques de santé qui accompagnent  la vie des uns et des autres.

C'est donc une dernière news que nous proposons ... (pour l'instant)... centrée sur les  quatre principaux enjeux de cette crise sanitaire  des deux dernières années. 

covid peur1.jpeg

Les risques de la pandémie

en France ont régressé

bien plus vite que la peur !  

impact-coronavirus-monde-planete.jpeg

Et pourtant

cela est ou a été

une pandémie !

covid et écoles.jpeg

Le bouleversement

de la vie sociale …

le Covid et les Colibris

colibri détouré.png

 8 février 2022  - Omar BRIXI

La perspective d’un printemps habituel

et l’exigence de savoir tirer les bons enseignements ! 

 

Tous les chiffres et indices, à ce jour et en différents pays, sont en faveur d’une évolution prometteuse. En France, les divers indicateurs et le vécu des gens peuvent nous conduire à ne plus considérer le Covid 19 comme « un fléau menaçant pour la société ». Et ouvrir la voie vers la fin des restrictions dans la vie sociale.

D’où l’exigence impérieuse de continuer à mieux comprendre et à tirer les enseignements de ce que nous avons vécu depuis bientôt deux ans, pour mieux nous prémunir face à des risques à venir.

Covid-la-fin-de-la-cinquieme-vague-va-t-elle-signer-la-fin-de-la-pandemie.jpg
colibri détouré.png

 11 janvier 2022  - Marc SCHOENE 

Ils sont devenus fous ! Hippocrate revient ! 

 

Dans une crise sanitaire qui dure et provoque de nombreux effets, se développe une expression médiatique exponentielle de propos de rejet et de haine, tantôt à l’égard d’une communauté, tantôt de telle ou telle catégorie de citoyens (élus, personnalités politiques, personnes non vaccinées…)        Rien ne les arrête ? ..

hippocrate-fondateur-medecine-serment_APZjwod.jpg

Faut-il vacciner les (nos) enfants ? 

 

Le mois de décembre a été l’occasion d’une controverse, née depuis le début de la crise, sur la place des enfants dans la pandémie. Comme le rappelle l’article de Médiapart (cf ci-joint) du 10 décembre « Les enfants sont montrés du doigt à chaque nouvelle vague de Covid-19. Entre les épidémiologistes, qui insistent sur le rôle des écoles dans la circulation du virus, et les pédiatres, qui s’inquiètent de la santé mentale des plus jeunes, la discussion scientifique est vive. L’ouverture probable de la vaccination à tous les moins de 12 ans la complexifie. »

 

Et cette interrogation, très concrète, se pose maintenant dans bon nombre de familles...

 

vaccin enfant.jpg
colibri détouré.png

 22 Décembre 2021  - Georges PICHEROT - Patrick LAMOUR

                           Un nouveau variant, une nouvelle menace …Jusqu’à quand ?

 

Le monde tremble de nouveau. Omicron, plus transmissible, moins sensible aux vaccins en cours ? Allons-nous encore vivre une nouvelle vague, la 5e ou la 4e selon la latitude … Les médias en relais des autorités nous accablent de chiffres, de pourcentages de progression sur les nouveaux cas jours/semaines et les admissions en milieu hospitalier…Les leçons des précédentes vagues ne semblent pas retenues…

Capture d’écran 2021-12-05 à 12.41.22.png
colibri détouré.png

4 Décembre 2021  -  Omar BRIXI 

colibri détouré.png

19 novembre 2021  -  Patrick LAMOUR 

Reprise de la pandémie en automne 2021... Que penser ? 

 

La pandémie reprend, particulièrement en Europe et personne n’échappe à la litanie quotidienne du nombre de cas et du nombre d’hospitalisation en hausse. Pourtant nous ne sommes pas du tout dans la même situation qu’il y a un an et ceci grâce à la vaccination et peut-être à de nouveaux traitements ? 

Newsletter 20
pandémie europe_edited.jpg
colibri détouré.png

21 octobre 2021  -  Omar BRIXI - Georges PICHEROT  

Comment ne pas gâcher la crise ? 

 

« La crise ne dit pas de nouveau, elle dit l’impossible de l’ancien » (Serge Escots). Cet intitulé est celui du congrès 2021 de l’association Belge Parole d’Enfants. Paradoxal, provocateur, il nous a rappelé que le terme de crise a un double sens : « l'idée de douleur et d'opportunité. Ou plus précisément à un moment d'opportunité vécu dans la douleur…» Alors comment ne pas rater les opportunités de cette crise, cumulée à d’autres ? 

Newsletter 19
Capture d’écran 2021-10-20 à 20.14.45.png
colibri détouré.png

28 septembre 2021  -  Patrick LAMOUR 

colibri détouré.png

28 septembre 2021  -  Marc SCHOENE 

 Où en est-on avec  la Covid-19 ? 

 

           Après 18 mois de pandémie, il reste encore beaucoup d'incertitudes. Avec modestie et humilité, il est cependant possible de tracer quelques perspectives dont nous avons tous besoin pour construire nos vies au quotidien. Ce d'autand que les pires scénarios ne sont pas aujourd'hui les plus probables.

 

          Si le "Zéro Covid" n'est pas la meilleure option, la vaccination vient changer radicalement la possibilité de "vivre avec le virus" sans déborder nos systèmes de santé... sauf dans les pays qui n'y ont pas accès !

Newsletter 18
covidtracker_edited.jpg
Newsletter 18

 Attention, un passe sanitaire peut cacher d’autres tours de passe-passe ! 

 

Le passe sanitaire, présenté comme moindre mal pour se protéger du virus, avec une très large approbation de l’opinion à ce dispositif annoncé comme exceptionnel et temporaire, n'évite par de nombreuses questions soulevées par le déficit majeur et persistant de concertation publique. Cette contrainte, qui de fait a été une forme à peine déguisée d’obligation vaccinale, souffre toujours d'un manque de critères plus transparents ne serait ce que sur la durée et les lieux de son utilisation.

         

colibri détouré.png

11 Juillet 2021  -  Omar BRIXI - Patrick LAMOUR 

L'obligation vaccinale est-elle la solution ? 

 

La question de l’obligation vaccinale revient en force. En France ces jours-ci mais aussi ailleurs dans le monde (Italie, Angleterre…). Un débat qui, une fois de plus, ne concerne que les pays qui disposent du vaccin, pas ceux qui en sont privés… Les difficultés à rejoindre les personnes qui restent éloignées du vaccin, alimentent les voix plus enclines vers le raccourci de l’obligation.

On ne peut que comprendre l’urgence soulignée et tous les intérêts à poursuivre les campagnes de vaccination engagées. Mais la solution de l’obligation vaccinale (pour les soignants notamment) est, à nos yeux, une solution risquée, voire contre-productive

Newsletter 17
vaccin obligatoire.jpeg
colibri détouré.png

26 Mai 2021  -  Georges PICHEROT

Humanisme viral 

 

           Déshumanisation des EPHADs et des lieux de soins, y compris ceux qui étaient en soins palliatifs...

Le constat est très lourd et la question n'est pas seulement de savoir si on aurait pu faire mieux, mais de savoir si on apprendra de ces terribles erreurs... 

           le Dr. Georges Picherot revient sur ces évènements pour les colibris

Newsletter 16
visite%20interdites_edited.jpg
colibri détouré.png

9 Mai 2021  - Omar BRIXI - Marc SCHOENE

 

           L'actualité nous a amenés à nous interroger sur le pass - certificat de vaccination-immunisation … D‘autant qu’il est déjà à l’œuvre dans certaines situation. Un outil de libération ou de discrimination ?

 

           Les affrontements internationaux USA/UE nous ramènent à l’inégal accès des vaccins pour tous. La suspension provisoire des brevets sur les vaccins peut elle contribuer à accroitre la production, ou faut-il croire en la solidarité soudaine des pays nantis face à la menace, bien malgré eux, des pays non vaccinés ?  

Newsletter 15
brevet et vaccin.png

La levée des brevets : une avancée ou des manœuvres ?

 

La suspension, même provisoire des brevets, facilitera-t-elle l’accroissement de la production des vaccins ? Le président des USA déplace les lignes.  Avancée ou manœuvres ?

Pass sanitaire : passe-partout ou pass  ?  

 

Au-delà des questions sur la méthode de déploiement du pass,

son utilité, les risques ou les difficultés qu’il comporte méritent d’être discutées.

colibri détouré.png

25 avril 2021  - Patrick LAMOUR

 

Vivre avec et autrement ! 

1-respect-terre-6eabf.jpeg

Le virus est désormais « installé » dans nos vies

et dans notre monde.

 

Il est possible de vivre avec et espérons, autrement !

 

          Quinze mois après le début de cette pandémie, il reste toujours difficile de se repérer dans le maquis complexe des informations, des événements et des émotions. Chacun de nous se débrouille comme il peut : se déplacer, peu ou pas, avec ou sans masque, se rencontrer à plusieurs ou pas, participer à des mobilisations sociales ou pas, espérer pouvoir profiter de nouveau d’une vie culturelle, jusqu’à pouvoir se vacciner ou pas et bientôt peut-être de voyager ou non, etc... 

              Notre vous proposons cette réflexion, car c’est le partage de nos informations, émotions et analyses qui nous permet d'avancer.

             Nous en tirons huit constats, à partager ...

Newsletter 14
colibri détouré.png

3 avril 2021  - Georges PICHEROT 

Newsletter 13

Que nous dit le débat sur la fermeture des écoles ?

 Bien avant la « décision présidentielle », les médias ont relayé un plaidoyer actif pour fermer les écoles au nom d’une contagiosité élevée et du risque encouru par la population.

    Faut-il ne prendre en considération que les données épidémiologiques de la pandémie pour prendre de telles décisions ou penser plus largement la santé de l'enfant et de sa famille ?  

covid et ecole.png

Si loin, si proche ...  

 

Nous le rappelons souvent ... ce n'est pas une épidémie, c'est une pandémie !

La solution des uns passe par une solution pour TOUS !

Défi d'une gestion qui devrait être planétaire et solidaire, quand elle est le plus souvent présentée comme le problème de l'hexagone et de ses quelques voisins...

Grâce à quelques amis dispersés dans cinq pays du monde, et qui nous font l'amitié de lire régulièrement cette newsletter, nous leur avons proposé de livrer leur témoignages. 

Voila leurs échos d'Algérie, du Canada, d'Espagne, des Etats Unis et de Tunisie.  

visiteurs du site.png
Newsletter 12
colibri détouré.png

 19 février 2021  - les colibris

Des vaccins pour tous !  

 

Et si au-delà du souhait ou de l’injonction, on se posait les questions qui fâchent.

 

Et si au-delà des atermoiements et des fausses bonnes solutions, on osait toucher «  au cœur du réacteur » c’est-à-dire à la sacro-sainte propriété intellectuelle sur les vaccins.

 

Au nom précisément de nos valeurs et de leur efficacité.

onu vaccin.jpg
Newsletter 11
colibri détouré.png

 17 janvier 2021  - les colibris

Une deuxième année, toujours avec une pandémie !

Newsletter 9
vaccin-3-480x384.jpg

           En cette deuxième année d’une pandémie dont on a du mal à voir le bout et à l’épreuve d’une stratégie vaccinale, ces quatre questions :

          1- Faut-il se vacciner ou pas ?

          2- Pourquoi pas les étudiants et les jeunes d’abord ?

          3- Et si plus de confiance et de solidarité, étaient les deux clefs pour faire mieux ?

          4- La démocratie n’est-elle plus notre crédo ?

          C’est ainsi, que nous, colibris en mal de santé physique-mentale-sociale, nous nous confortons dans une vision d’espérance malgré tant de ratées et d’incertitudes.

          Une contribution, parmi d’autres et sans prétentions...

vaccin-3-480x384.jpg

1- Faut-il se vacciner ou pas ? 

 

Comme nous en avons pris l’habitude, il ne s’agit pas de répondre à cette question que chacun sera amené à se poser mais d’essayer de partager différents arguments, dans le contexte d’aujourd’hui

 

Dr. Patrick LAMOUR

etudiant-coronavirus-mesures.jpg

2- Pourquoi pas les étudiants et les jeunes d’abord ? 

 Ce titre peut paraître provocateur quand la priorité pour la vaccination est de cibler les plus fragiles. Mais les étudiants sont peut-être parmi les plus marqués par les conséquences indirectes de la maladie

 

Dr. Georges PICHEROT

628f060455b6be4db6e8e0ad837528a3.jpg

3-  Sans confiance et plus de solidarités, point de salut ?  

N’est-ce pas là deux clefs à la base de toute conduite sociale partagée et durable. Et comme l’affirme l’OMS : «  Dans le cadre de la pandémie actuelle qui se propage rapidement, personne ne sera en sécurité tant que le monde entier ne le sera pas ».

 

Dr. Omar BRIXI

democratie_0.jpg

4- la démocratie n’est-elle plus notre crédo ? 

Comment rester serein ? comment pouvoir se faire une opinion, adopter une attitude, ou encore faire confiance, face au flot de messages et de décisions les plus diverses et souvent contradictoires ?

 

Dr. Marc SCHOENE

 23 décembre 2020  - Georges PICHEROT 

colibri détouré.png

En guise de vœux :

Vivre avec ou Vivre autrement 

Bonne année 2021.png
Newsletter 8

Voilà plus d’une année que nous vivons les effets d’une pandémie qui ne secoue pas seulement nos petits espaces mais le monde entier, et de manière très inégale !

En ce début de l’an 2, le bout du tunnel n’est pas encore en vue. Les souhaits pour une année plus vivable fusent de partout, tournent en boucle, plus que d’ordinaire. Certains n’aspirent qu’au retour de l’avant, pendant que d’autres espèrent et aspirent à un monde « d’après » plus solidaire.

Newsletter 7

Et nos enfants au temps du Covid ?  Le point en 5 questions 

covid%20et%20enfant_edited.jpg
colibri détouré.png

11 novembre - Les colibris 

 

La concertation et la participation :

un luxe en temps de crise ou une nécessité ?

 

 

 

 

              Pourquoi tant de critiques du pilotage de la crise ?

C’est avec angoisse et inquiétude que l’ensemble des Français attend chaque allocution du président de la République qui annonce les décisions qu’il a prises. Parfois, il délègue ce rôle au Premier ministre ou au ministre de la Santé. Le parlement n’a aucune marge d’intervention sur les décisions prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire qui revient à transférer les pouvoirs du Parlement à l’exécutif. Les interlocuteurs politiques ou syndicaux sont informés en dernière minute, sans concertation préalable. Quant aux agences régionales de santé, elles associent ou non, sur la base de critères opaques, les acteurs locaux. Cette crise, en révélerait-elle d’autres ?

            Voilà donc un virus qui bouleverse nos vies et le monde mais qui a le pouvoir de révéler le fonctionnement de nos sociétés, notamment en France :

            - Révélateur de la complexité de cette crise qui mobilise de très nombreux experts, aux analyses et propositions parfois bien différentes, voire divergentes

            - Révélateur des conséquences inégales de la maladie et/ou de la mortalité selon les conditions de vie,

        de travail, de ressources des citoyens.

             - Révélateur des processus de décision, de communication des pouvoirs publics actuels.

Concertation_citoyenne-300x278.png
Newsletter 4
colibri détouré.png

 1 novembre 2020  - Patrick LAMOUR 

Newsletter 3

Les scientifiques ont droit à la controverse quand la cacophonie revient en premier aux médias….

L’académie de sciences a réuni le 15 octobre 2020 des chercheurs de diverses disciplines pour faire le point sur les avancées de la science concernant la Covid19. 

Patrick Lamour qui a suivi et retranscrit ces échanges vous en propose un résumé en soulignant en vert  les données scientifiques sur lesquelles s‘appuyer dans notre quotidien  et en rouge les points qui requièrent notre vigilance.

  22 octobre  2020   -   Marc SCHOENE

Vivre ensemble ? 

 

Une fois de plus nous apprenons un crime odieux, une fois de plus nous descendons dans la rue pour un hommage à la victime, une fois de plus nous aurons le président et son ministre de l’intérieur qui bomberont le torse en nous promettant des mesures sévères, une fois encore nous aurons de nouvelles caméras de surveillance, ou quelques policiers supplémentaires... Jusqu’au prochain drame.

Moi ce que je souhaite bien évidemment c’est qu’une telle horreur, déjà trop répétée ne se reproduise plus.

Les appels à l’unité nationale, à la réconciliation nationale, à la solidarité nationale ont fusé de toutes parts. Le meilleur hommage que l’on pourrait rendre à Samuel Paty, enseignant soucieux d’éduquer ses élèves à la compréhension du monde, et à la tolérance, c’est de nous-mêmes comprendre la situation, les causes immédiates de ce drame, et les causes plus profondes de ce type de drames répétés.

mains_edited.jpg
Newsletter 2
colibri détouré.png

 1 octobre 2020 - Marc SCHOENE

Ségur 1, Ségur 2, Ségur 3, ou plutôt...

Aux quelques (insuffisantes mesures) du Ségur 1 doit suivre un Ségur 2 de santé publique annoncé. Avant même que les règles de la concertation sur cette nouvelle étape ne soient annoncées, les déclarations, demandes se multiplient, attestant des attentes fortes pour de profonds changements en santé. Osons l’outrecuidance : à quoi bon ?

Les diagnostics sur les inégalités sociales de santé, les propositions sur une autre organisation de la santé faisant une part nouvelle aux collectivités territoriales, aux associations, les dossiers pour de meilleurs circuits de prise en charge, etc... sont sur la table.

Que peut-on attendre, et non que doit-on attendre, du Ségur de santé publique ? De nouvelles promesses, bonnes idées ? Pendant des semaines, des mois tout ce que compte de réelles compétences humaines en santé publique (professionnels, élus, associations, institutions) vont préparer leurs dossiers pour d’hypothétiques et insuffisantes propositions.

Newsletter 1
colibri détouré.png