3 octobre  2020 - Georges PICHEROT

L'enquête INSERM est sûrement intéressante mais n'apporte rien de nouveau . Dans le cadre des maladies virales saisonnières habituelles Grippe, VRS , et autres viroses la contamination familiale est toujours importante . Elle est  associée à une transmission forte en collectivité et dans les zones collectives comme les transports La part des 2 types de contamination est difficile à évaluer car la plupart des ...contaminés fréquentent l'un ou l'autre des deux moyens . Jusqu'à présent on avait l'habitude de chercher à agir sur "ce qui est possible de faire" et c'est tout de même ce qui a été mis en place allant jusqu'au confinement et aux conseils de diminution des contacts associés aux recommandations d'hygiène  Bien sur qu'on pourrait aller plus loin comme le suggère nos collègues : introduction d'une surveillance renforcée des familles, port de masques pour tout le monde y compris les enfants , suppression de toute visite , création de bulles d'hygiène intrafamiliales etc... Cela me rappelle un peu les propositions radicales aux USA de lutte contre les allergènes avec maisons et vêtements dites de sécurité mais invivables   et finalement complétement contre productives . Ce n'est pas la même chose de gérer la vie dans la rue et d'imposer des règles à l'intérieur des familles. L'intérêt de l'étude INSERM est de confirmer que la promiscuité et les mauvaises conditions de logement sont des facteurs de transmission (c'est assez évident ) mais la conséquences devrait être une campagne d'amélioration de l'habitat !! 
 

 17 septembre 2020  - Patrick LAMOUR

       "NON au terrorisme sanitaire  !  "

A propos du clip de prévention

du ministère de la santé  

 

 Prévenir la santé n'est pas compatible avec la CULPABILISATION, 

en agitant le menace et la peur !

Ces procédés de communication sont inacceptables et contre productif. La santé repose sur  "PRIMUM NON NOCERE "

 10 septembre 2020  - Georges PICHEROT

L’Enigme du Nénuphar  par Martin Hirsch

 

Pour une fois ce n’est pas un coup de cœur mais un coup au cœur que j’ai rédigé sous forme de lettre à André Grimaldi qui lui-même sur son forum a réagi à la sortie du livre de Martin Hirsch.


Je n’ai pas acheté le livre  Je ne l’ai pas lu non plus car finalement ces déclarations  que je juge hypocrites (livre de Martin Hirsch)  me perturbent et s’empilent comme autant d’explications superposées aux freins de toute évolution . Quand cela vient d’un dirigeant choisi pour son expérience ….dans l’humanitaire cela s’apparente à un désastre pour  ce que j’ai pensé être ma ligne de conduite .

Je ne veux pas participer non plus à ce que je pense être un auto enrichissement même s’il y a encore d’autres déclarations de cession des droits . J’aurai pu le voler mais le risque n’en vaut pas la chandelle . Si je le trouve dans une décharge ou à un vide greniers à moins de 0.5 euro je le parcourrais peut être mais le mérite de André Grimaldi est de l’avoir lu....

Contact en bas de page "nos identités"

  • facebook
  • Twitter Clean
  • w-googleplus